mercredi 1 juillet 2015

Plus une minute...

" On est attirés dans un piège ! Le Pape est pas sur le trottoir ! on va être massacrés tels quels ! ... grouillons-nous Lilli ! t'occupe pas d'en l'air ! 
J'ai bien le sentiment que c'est plus une minute à perdre !..." (L.F.Céline)

 

 

49

 

 

 

Posté par FAUSTROLL à 19:00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


samedi 3 septembre 2011

Qui me le dira ?

" Je m'analysais jusqu'à la dernière fibre, je me comparais aux autres, je me rappelais les moindres regards, les moindres sourires, les moindres paroles de ceux devant lesquels j'avais voulu briller ; je prenais tout dans le mauvais sens; je riais amèrement de ma prétention d'être "comme tout le monde", et au milieu de mon rire je m'affaissais tout à coup, je tombais dans un découragement inepte; en un mot, je m'agitais sans relâche, comme l'écureuil dans sa roue. Je passais des journées entières à ce travail infructueux et maussade. Et maintenant dites vous-même, dites, de grâce, à quoi un homme pareil peut être utile ! Pourquoi en est-il ainsi de moi ? Quel est le motif de ces sombres tracasseries intérieures ? Qui le sait ? qui me le dire ?" I.Tourgueniev

 

 

céline002




Posté par FAUSTROLL à 16:10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 1 juillet 2011

Peine

" « Je vais me tuer ! » qu' il me prévenait quand sa peine lui semblait trop grande. Et puis il parvenait tout de même à la porter sa peine un peu plus loin comme un poids bien trop lourd pour lui, infiniment inutile, peine sur une route où il ne trouvait personne à qui en parler, tellement qu'elle était énorme et multiple. Il n'aurait pas su l'expliquer, c'était une peine qui dépassait son instruction. " L-F Céline

 

escalier002

 


Posté par FAUSTROLL à 20:32:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 1 juillet 2010

Falzar

"  C'était pas commode de s'étreindre, à cause de mon pardessus qu'était solidement amarré avec ses ficelles dans l'intérieur de mon falzar ! ...Ça limitait les mouvement, mais ça me tenait extrêmenent chaud... C'était nécessaire !" L.F.Céline

portant002

Posté par FAUSTROLL à 20:22:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 27 mai 2009

Rrah ! Rrah !

" Herdinand ! Herdinand ! qu'elle a encore pu gueuler ...  comme ça à travers la gare... Par-dessus tous les fracas... Le train a foncé dans le tunnel... Jamais on s'est revus ! ... Jamais avec la daronne... J'ai appris beaucoup plus tard qu'elle était morte à Salonique, j'ai appris ça au Val-de-Grâce en 1916." L.F.Céline

pluie002

Posté par FAUSTROLL à 18:04:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :