route02

" Elle était en train d'écrire un autre poème, au crayon, sur un bout de papier qu'elle avait déchiré d'un livre. J'étais assis sur le divan et elle se tenait debout devant moi, toute nue, son cul à hauteur de mon nez. Je me demandais si elle continuerais à écrire si je lui passais le doigt dans la fente. Je le fis bien gentiment, comme si j'écartais délicatement les pétales d'une rose. Elle continua à scribouiller, sans que le moindre son ne lui franchisse les lèvres, ouvrant tout simplement les jambes un petit peu plus, pour faciliter la chose. En un rien de temps j'avais une érection formidable. Je me levai et lui enfonçai ma verge dedans. Elle se pencha sur le pupitre, crayon toujours en main. " H.Miller